Témoignages 

Je connais madame Michelle Tremblay depuis plusieurs années. Cette femme remarquable se consacre à l’avancement et à l’enseignement de la méditation corps et âme depuis encore plus longtemps. Elle n’enseigne rien qu’elle n’a déjà expérimenté en profondeur.

Son approche authentique et éprouvée contribue en continu à changer significativement des vies, à les bonifier, à susciter une transformation des plus saines aux personnes, adultes et enfants, qu’elle accompagne et à qui elle transfère avec doigté et bienveillance les fondements et les pratiques qui leur permettent ensuite d’être autonomes dans leur évolution.

Je l’ai expérimenté personnellement et en groupes, animés par madame Tremblay.

Chapeau à cette grande dame.

Éric Lavoie, ASC, CPA, CA, CIA

Depuis 2013, je participe aux formations de l’École de Méditation et aux retraites «Espace Zen».  Par sa présence et sa sensibilité, Deva Michelle sait transmettre l’essentiel de la méditation dans ce qu’elle a d’humain et d’universel.  Pour elle, la méditation, c’est dans la pratique, non dans les livres.  Pas de guru, pas de dogme, pas de recette, pas de règle, plutôt une invitation à l’expérience par de multiples pratiques qui impliquent le corps et bousculent les pensées.  Les  partages viennent intégrer à la conscience nos capacités naturelles de relaxation et de méditation ainsi que nos moments de libération.  Elle nous guide toujours avec enthousiasme et nous montre à intégrer la méditation au quotidien.  Surtout, elle fait confiance à l’être digne et unique que nous sommes.  Merci Deva Michelle !

 

Claudelle St-Laurent, 

professeure de philosophie durant 30 ans 

au collège François-Xavier-Garneau (1978 à 2008)

Femme de coeur, Deva Michelle est une enseignante qui a vraiment bien intégré ce qu'elle nous transmet...

Elle porte un formidable bagage de connaissances et d'exercices concrets qui facilitent l'apprentissage... et cela vécut en toute convivialité, respect et simplicité. Un grand MERCI!

S.K. Lord, anthropologue, M.A. Communication

 

Pratique avec le secondaire 1:
Cette fois-ci le but était de les préparer à faire un examen.
J’ai donc fait assis à leur place les respirations 5 minutes env.
Ensuite je leur ai demandé de repasser en revue dans leur tête les notions vues pour l’examen.
Je les ai nommé une après l’autre en leur demandant de simplement les faire défiler dans leur t^te.
J’ai terminé en disant qu’à tout moment durant l’examen ils pouvaient refaire cet exercice et qu’il devait se faire confiance.

Secondaire 2 préparation à un labo.
Cette fois-ci les élèves devaient utiliser un nouveau microscope qui a quelques différences avec celui dont ils sont habitués.
Nous avons donc amorcé la méditation assis à leur place. le microscope était déjà devant eux.
Donc, respiration et ensuite toute leur attention sur le microscope.
la couleur, la forme, les vis macro et micrométrique, bref toutes les parties.
Ensuite je leur ai demandé de le manipuler avec toute leur attention: monter descendre le plateau, le déplacer gauche, devant, etc.
…on ferme les yeux, respiration et quand ils sont prêts on commence.
Je n’ai eu besoin de donner aucune explication sur le microscope. Tout s’est bien déroulé et la technicienne qui n’était pas arrivée lors de la méditation m’a dit à la fin de la période qu’elle les avait trouvés vraiment bons car elle n’a pas eu à les aider avec le microscope.

Voilà
Isabelle,, École secondaire Mgr.-A.-M.-Parent St-Hubert

Une maman suite à un cours pour enfant donné sur six semaines, à raison d'une rencontre de 2 heures semaine

Michelle Tremblay semble être la seule à Québec à offrir ce genre d'introduction à la méditation pour les jeunes.  

Elle a travaillé plusieurs années avec des enfants, même les plus petits saisissent le sens de ses explications.

Mes 3 plus vieux ont participé à la première édition de son cours en 2012 : La méditation, un diamant dans ta poche. 

Ils en ont retiré une présence accrue dans leurs actions quotidiennes.  Contrairement à avant le cours, ils savent exactement quand ils sont dans l'action sans réflexion. Ça leur permet de réajuster leur comportement.

Pour moi, la méditation sert à offrir un temps de réflexion, ou du moins un recul, entre action et réaction. Une fraction de seconde qui fera toute la différence et qui permet de choisir une réaction positive. Il y a pour l'humain réfléchi la possibilité de soupeser ses réactions possibles à un stimulus avant de réagir.

Et plus tôt un enfant l'apprendra, plus il pourra le mettre en application et en tirer des bénéfices!

J'ose d'ailleurs espérer que madame Tremblay aura assez de demandes pour faire également un groupe d’adolescents.  Il n'est jamais trop tôt mais il n'est jamais trop tard non plus!

 

Bonne journée!

Geneviève R.

 

S'inscrire à l' info-lettre

ecole@meditationintegree.com

Print Print | Sitemap Recommend this page Recommend this page
© École de Méditation Intégrée